PROPH√ąTES

ÔĽŅ
PROPH√ąTES
    Le prophète Jurieu fut sifflé, les prophètes des Cévennes furent pendus ou roués, les prophètes qui vinrent du Languedoc et du Dauphiné à Londres furent mis au pilori, les prophètes anabaptistes furent condamnés à divers supplices, le prophète Savonarola fut cuit à Florence. Et s'il est permis de joindre à tous ceux-là les véritables prophètes juifs, on verra que leur destinée n'a pas été moins malheureuse; le plus grand de leurs prophètes, saint Jean-Baptiste, eut le cou coupé.
¬†¬†¬†¬†On pr√©tend que Zacharie fut assassin√©; mais heureusement cela n'est pas prouv√©. Le proph√®te Jeddo ou Addo, qui fut envoy√© √† B√©thel √† condition qu'il ne mangerait ni ne boirait, ayant malheureusement mang√© un morceau de pain, fut mang√© √† son tour par un lion; et on trouva ses os sur le grand chemin, entre ce lion et son √Ęne. Jonas fut aval√© par un poisson; il est vrai qu'il ne resta dans son ventre que trois jours et trois nuits; mais c'est toujours passer soixante et douze heures fort mal √† son aise.
    Habacuc fut transporté en l'air par les cheveux à Babylone. Ce n'est pas un grand malheur à la vérité; mais c'est une voiture fort incommode. On doit beaucoup souffrir quand on est suspendu par les cheveux l'espace de trois cents milles. J'aurais mieux aimé une paire d'ailes, la jument Borac, ou l'hippogriffe.
¬†¬†¬†¬†Mich√©e, fils de Jemilla, ayant vu le Seigneur assis sur son tr√īne avec l'arm√©e du ciel √† droite et √† gauche, et le Seigneur ayant demand√© quelqu'un pour aller tromper le roi Achab; le diable s'√©tant pr√©sent√© au Seigneur, et s'√©tant charg√© de la commission, Mich√©e rendit compte de la part du Seigneur au roi Achab de cette aventure c√©leste. Il est vrai que pour r√©compense il ne re√ßut qu'un √©norme soufflet de la main du proph√®te S√©d√©kia; il est vrai qu'il ne fut mis dans un cachot que pour quelques jours: mais enfin il est d√©sagr√©able pour un homme inspir√©, d'√™tre soufflet√© et fourr√© dans un cul de basse-fosse.
    On croit que le roi Amasias fit arracher les dents au prophète Amos pour l'empêcher de parler. Ce n'est pas qu'on ne puisse absolument parler sans dents; on a vu de vieilles édentées très bavardes: mais il faut prononcer distinctement une prophétie, et un prophète édenté n'est pas écouté avec le respect qu'on lui doit.
¬†¬†¬†¬†Baruch essuya bien des pers√©cutions. √Čz√©chiel fut lapid√© par les compagnons de son esclavage. On ne sait si J√©r√©mie fut lapid√©, ou s'il fut sci√© en deux.
¬†¬†¬†¬†Pour Isa√Įe, il passe pour constant qu'il fut sci√© par ordre de Manass√©, roitelet de Juda.
¬†¬†¬†¬†Il faut convenir que c'est un m√©chant m√©tier que celui de proph√®te. Pour un seul qui, comme √Člie, va se promener de plan√®tes en plan√®tes dans un beau carrosse de lumi√®re, tra√ģn√© par quatre chevaux blancs, il y en a cent qui vont √† pied, et qui sont oblig√©s d'aller demander leur d√ģner de porte en porte. Ils ressemblent assez √† Hom√®re, qui fut oblig√©, dit-on, de mendier dans les sept villes qui se disput√®rent depuis l'honneur de l'avoir vu na√ģtre. Ses commentateurs lui ont attribu√© une infinit√© d'all√©gories auxquelles il n'avait jamais pens√©. On a fait souvent le m√™me honneur aux proph√®tes. Je ne disconviens pas qu'il n'y e√Ľt ailleurs des gens instruits de l'avenir. Il n'y a qu'√† donner √† son √Ęme un certain degr√© d'exaltation, comme l'a tr√®s bien imagin√© un brave philosophe ou fou de nos jours, qui voulait percer un trou jusqu'aux antipodes, et enduire les malades de poix r√©sine.
¬†¬†¬†¬†Les Juifs exalt√®rent si bien leur √Ęme, qu'ils virent tr√®s clairement toutes les choses futures: mais il est difficile de deviner au juste si par J√©rusalem les proph√®tes entendent toujours la vie √©ternelle; si Babylone signifie Londres ou Paris; si quand ils parlent d'un grand d√ģner on doit l'expliquer par un je√Ľne; si du vin rouge signifie du sang; si un manteau rouge signifie la foi, et un manteau blanc la charit√©. L'intelligence des proph√®tes est l'effort de l'esprit humain.
¬†¬†¬†¬†Il y a encore une grande difficult√© √† l'√©gard des proph√®tes juifs; c'est que plusieurs d'entre eux √©taient h√©r√©tiques samaritains. Os√©e √©tait de la tribu d'Issachar, territoire samaritain; √Člie et √Člis√©e eux-m√™mes en √©taient: mais il est ais√© de r√©pondre √† cette objection. On sait assez que l'esprit souffle o√Ļ il veut, et que la gr√Ęce tombe sur le sol le plus aride comme sur le plus fertile.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prophńďtes ‚ÄĒ (gr.), 1) Vorausverk√ľndiger, s. Propheten; 2) oberster Priester bei den √Ągyptiern; er war der Vorsteher aller heiligen Gegenst√§nde, unter ihm standen alle Bestimmungen in legislativer u. administrativer Beziehung ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon

  • Prophetes ‚ÄĒ Le livre des proph√®tes Le livre des proph√®tes ou Nevi im (h√©breu : ◊†◊Ď◊ô◊ź◊ô◊Ě) forme la seconde partie de la Bible h√©bra√Įque (Tanakh), apr√®s le Pentateuque (Torah) et avant les Autres √Čcrits (Ktouvim). Le nom h√©breu des Neviim (◊†◊Ď◊ô◊ź [nabńę])… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • PROPH√ąTES D‚ÄôISRA√čL ‚ÄĒ Les proph√®tes d‚ÄôIsra√ęl occupent une place importante dans l‚ÄôAncien Testament et ont fait l‚Äôobjet de commentaires nombreux et vari√©s. Pour la tradition juive, ils continu√®rent l‚ÄôŇďuvre de Mo√Įse et furent ses fid√®les interpr√®tes; pour l‚Äô√Čglise… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Prophetes de l'islam ‚ÄĒ Proph√®tes de l islam Religion religions abrahamiques : juda√Įsme ¬∑ christianisme ¬∑ islam ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Prophetes et Nains de jardin ‚ÄĒ Proph√®tes et Nains de jardin Proph√®tes et Nains de jardin Album par Ludwig von 88 Sortie 1996 Genre(s) Punk rock Albums de Ludwig von 88 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Proph√®tes et Nains de jardin ‚ÄĒ Album par Ludwig von 88 Sortie 1996 Genre Punk rock Albums de Ludwig von 88 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Proph√®tes de l'islam ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Proph√®te (homonymie). Dans l islam, bien que tous les proph√®tes soient consid√©r√©s comme importants, cinq sont nomm√©s Aouli l √Ęazm (arabe : ō£ŔąŔĄŔä ōßŔĄōĻō≤ŔÖ, les plus d√©cid√©s) et se distinguent : Nouh (No√©),… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Proph√®tes (Bible) ‚ÄĒ Le livre des proph√®tes Le livre des proph√®tes ou Nevi im (h√©breu : ◊†◊Ď◊ô◊ź◊ô◊Ě) forme la seconde partie de la Bible h√©bra√Įque (Tanakh), apr√®s le Pentateuque (Torah) et avant les Autres √Čcrits (Ktouvim). Le nom h√©breu des Neviim (◊†◊Ď◊ô◊ź [nabńę])… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Le livre des proph√®tes ‚ÄĒ ou Nevi im (h√©breu : ◊†◊Ď◊ô◊ź◊ô◊Ě) forme la seconde partie de la Bible h√©bra√Įque (Tanakh), apr√®s le Pentateuque (Torah) et avant les Autres √Čcrits (Ktouvim). Le nom h√©breu des Neviim (◊†◊Ď◊ô◊ź [nabńę]) comporte une autre notion que celle v√©hicul√©e par… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Les Sibylles et les Proph√®tes (Rapha√ęl) ‚ÄĒ Les Sibylles et les Proph√®tes Artiste Rapha√ęl (pour la fresque du bas) Ann√©e 1514 Type Huile sur panneau Dimensions (H √ó L) 615 cm √ó 440 cm Localisation √Čglise Notre Dame de la Paix ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.