BADAUD
    Quand on dira que badaud vient de l'italien badare, qui signifie regarder, s'arrêter, perdre son temps, on ne dira rien que d'assez vraisemblable. Mais il serait ridicule de dire, avec le Dictionnaire de Trévoux, que badaud signifie sot, niais, ignorant, stolidus, stupidus, bardus, et qu'il vient du mot latin badaldus.
    Si on a donné ce nom au peuple de Paris plus volontiers qu'à un autre, c'est uniquement parce qu'il y a plus de monde à Paris qu'ailleurs, et par conséquent plus de gens inutiles qui s'attroupent pour voir le premier objet auquel ils ne sont pas accoutumés, pour contempler un charlatan, ou deux femmes du peuple qui se disent des injures, ou un charretier dont la charrette sera renversée, et qu'ils ne relèveront pas. Il y a des badauds partout, mais on a donné la préférence à ceux de Paris.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • badaud — badaud, aude [ bado, od ] n. et adj. • 1532 « stupide »; provenç. badau, de badar « regarder bouche bée » → bayer ♦ (Rare au fém.) Personne qui s attarde à regarder le spectacle de la rue. ⇒ curieux, flâneur, gobe mouche. Incident qui attroupe… …   Encyclopédie Universelle

  • badaud — badaud, aude (ba dô, dô d ; le d ne se lie pas : le badaud est.... dites : le ba dô est.... l s se lie au pluriel : les badauds à l entour, dites : les ba dô z à l entour) s. m. et f. Qui s arrête à considérer tout ce qui lui semble nouveau. Les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • badaud — BADAUD, AUDE. s. Niais, qui s amuse à tout, et admire tout. C est un vrai badaud, un franc badaud.Badaud, est un sobriquet qu on donne en dérision aux Parisiens, Badauds de Paris, à cause de leur frivole curiosité, de leur empressement pour voir… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • badaud — BADAUD, [bad]aude. subst. Niais qui s amuse à tout, & admire tout. C est un vray badaud. badaud de Paris …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Badaud — Ba daud , n. [F.] A person given to idle observation of everything, with wonder or astonishment; a credulous or gossipy idler. [1913 Webster] A host of stories . . . dealing chiefly with the subject of his great wealth, an ever delightful topic… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Badaud — (fr., spr. Badoh), Einfaltpinsel, Tropf; daher Badandage (spr. Badodahsch) u. Badanderle (spr. Badod rih), albernes Wesen; Badaudismus, Faselei, albernes Gewäsche. Badaudiren (spr. Badodiren), gaffen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Badaud — (franz. Bado), ein Tropf, Pinsel, badaudage, badauderie Albernheit, Maulafferei …   Herders Conversations-Lexikon

  • badaud — BADAUD: Tous les Parisiens sont des badauds quoique sur dix habitants de Paris il y ait neuf provinciaux. À Paris on ne travaille pas …   Dictionnaire des idées reçues

  • BADAUD — AUDE s. Celui, celle qui passe son temps à regarder niaisement tout ce qui lui semble extraordinaire ou nouveau. C est un vrai badaud, un franc badaud. Les badauds de Paris. Il y a des badauds partout. Faire attrouper les badauds. On l emploie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Badaud — Ba|daud [ba do:] der; s, s <aus gleichbed. fr. badaud, dies aus provenzal. badau> (veraltet) Schaulustiger, Gaffer …   Das große Fremdwörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”