ARBRE À PAIN
    L'arbre à pain croît dans les îles Philippines, et principalement dans celles de Gaam et de Ténian, comme le coco croît dans l'Inde. Ces deux arbres seuls, s'ils pouvaient se multiplier dans les autres climats, serviraient à nourrir et à désaltérer le genre humain.
    L'arbre à pain est plus gros et plus élevé que nos pommiers ordinaires; les feuilles sont noires, le fruit est jaune, et de la dimension de la plus grosse pomme de calville; son écorce est épaisse et dure, le dedans est une espèce de pâte blanche et tendre qui a le goût des meilleurs petits pains au lait; mais il faut le manger frais; il ne se garde que vingt-quatre heures, après quoi il se sèche, s'aigrit, et devient désagréable; mais en récompense ces arbres en sont chargés huit mois de l'année. Les naturels du pays n'ont point d'autre nourriture; ils sont tous grands, robustes, bien faits, d'un embonpoint médiocre, d'une santé vigoureuse, telle que la doit procurer l'usage unique d'un aliment salubre; et c'est à des nègres que la nature a fait ce présent.
    Le voyageur Dampierre fut le premier qui en parla. Il reste encore quelques officiers qui ont mangé de ce pain quand l'amiral Anson y a relâché, et qui l'ont trouvé d'un goût supérieur. Si cet arbre était transplanté comme l'a été l'arbre à café, il pourrait tenir lieu en grande partie de l'invention de Triptolème, qui coûte tant de soins et de peines multipliées. Il faut travailler une année entière avant que le blé puisse être changé en pain, et quelquefois tous ces travaux sont inutiles.
    Le blé n'est pas assurément la nourriture de la plus grande partie du monde. Le maïs, la cassave, nourrissent toute l'Amérique. Nous avons des provinces entières où les paysans ne mangent que du pain de châtaignes, plus nourrissant et d'un meilleur goût que celui de seigle ou d'orge dont tant de gens s'alimentent, et qui vaut beaucoup mieux que le pain de munition qu'on donne au soldat. Toute l'Afrique australe ignore le pain. L'immense archipel des Indes, Siam, le Laos, le Pégu, la Cochinchine, le Tunquin, une partie de la Chine, le Japon, les côtes de Malabar et de Coromandel, les bords du Gange, fournissent un riz dont la culture est beaucoup plus aisée que celle du froment, et qui le fait négliger. Le blé est absolument inconnu dans l'espace de quinze cents lieues sur les côtes de la mer Glaciale. Cette nourriture, à laquelle nous sommes accoutumés, est parmi nous si précieuse, que la crainte seule de la voir manquer cause des séditions chez les peuples les plus soumis. Le commerce du blé est partout un des grands objets du gouvernement; c'est une partie de notre être, et cependant on prodigue quelquefois ridiculement cette denrée essentielle.
    Les amidonniers emploient la meilleure farine pour couvrir la tête de nos jeunes gens et de nos femmes.
    Le Dictionnaire encyclopédique remarque, avec très grande raison, que le pain bénit, dont on ne mange presque point, et dont la plus grande partie est perdue, monte en France à quatre millions de livres par an. Ainsi, de ce seul article, l'Angleterre est au bout de l'année plus riche de quatre millions que la France.
    Les missionnaires ont éprouvé quelquefois de grandes angoisses dans des pays où l'on ne trouve ni pain ni vin. Les habitants leur disaient par interprètes: Vous voulez nous baptiser avec quelques gouttes d'eau, dans un climat brûlant où nous sommes obligés de nous plonger tous les jours dans les fleuves. Vous voulez nous confesser, et vous n'entendez pas notre langue; vous voulez nous communier, et vous manquez des deux ingrédients nécessaires, le pain et le vin: il est donc évident que votre religion universelle n'a pu être faite pour nous. Les missionnaires répondaient très justement que la bonne volonté suffit, qu'on les plongerait dans l'eau sans aucun scrupule; qu'on ferait venir du pain et du vin de Goa; et quant à la langue, que les missionnaires l'apprendraient dans quelques années.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arbre-à-pain — Demande de traduction Artocarpus altilis → …   Wikipédia en Français

  • Arbre a pain — Arbre à pain Demande de traduction Artocarpus altilis → …   Wikipédia en Français

  • Arbre À Pain — Demande de traduction Artocarpus altilis → …   Wikipédia en Français

  • Arbre à pain — ● Arbre à pain nom usuel de l artocarpus …   Encyclopédie Universelle

  • Arbre à pain — Arbre à pain …   Wikipédia en Français

  • arbre à pain — paprastasis duonmedis statusas T sritis vardynas apibrėžtis Šilkmedinių šeimos daržovinis, krakmolinis augalas (Artocarpus altilis), paplitęs atogrąžų Azijoje, kituose atogrąžų kraštuose auginamas. Jo sėklos ir vaisiai valgomi. atitikmenys: lot.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • arbre à pain d'Afrique — afrikinis duonulis statusas T sritis vardynas apibrėžtis Šilkmedinių šeimos augalas (Treculia africana), paplitęs Afrikoje. Jo sėklos valgomos. atitikmenys: lot. Treculia africana angl. African boxwood; African breadfruit vok. Okwabaum pranc.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • L' Arbre à Pain — (Altier,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Route de Mende, 48800 …   Каталог отелей

  • pain — [ pɛ̃ ] n. m. • 1050; pan 980; lat. panis 1 ♦ Aliment fait de farine, d eau, de sel et de levain, pétri, fermenté et cuit au four (le pain, du pain); masse déterminée de cet aliment ayant une forme donnée (un pain). Pâte à pain. Faire du pain.… …   Encyclopédie Universelle

  • Arbre à pin — Arbre à pain Demande de traduction Artocarpus altilis → …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”