XÉNOPHANES


XÉNOPHANES
    Bayle a pris le prétexte de l'article Xénophanes pour faire le panégyrique du diable, comme autrefois Simonide, à l'occasion d'un lutteur qui avait remporté le prix à coups de poing aux jeux olympiques, chanta dans une belle ode les louanges de Castor et de Pollux. Mais, au fond, que nous importent les rêveries de Xénophanes ? Que saurons-nous en apprenant qu'il regardait la nature comme un être infini, immobile, composé d'une infinité de petits corpuscules, de petites monades douées d'une force motrice, de petites molécules organiques; qu'il pensait d'ailleurs à peu près comme pensa depuis Spinosa, ou que plutôt il cherchait à penser, et qu'il se contredit plusieurs fois, ce qui était le propre des anciens philosophes ?
    Si Anaximène enseigna que l'atmosphère était Dieu; si Thalès attribua à l'eau la formation de toutes choses, parce que l'Égypte était fécondée par ses inondations; si Phérécide et Héraclite donnèrent au feu tout ce que Thalès donnait à l'eau, quel bien nous revient-il de toutes ces imaginations chimériques ?
    Je veux que Pythagore ait exprimé par des nombres des rapports très mal connus, et qu'il ait cru que la nature avait bâti le monde par des règles d'arithmétique; je consens qu'Ocellus Lucanus et Empédocle aient tout arrangé par des forces motrices antagonistes: quel fruit en recueillerai-je ? quelle notion claire sera entrée dans mon faible esprit ?
    Venez, divin Platon, avec vos idées archétypes, vos androgynes, et votre verbe; établissez ces belles connaissances en prose poétique dans votre république nouvelle, où je ne prétends pas plus avoir une maison que dans la Salente du Télémaque; mais au lieu d'être un de vos citoyens, je vous enverrai, pour bâtir votre ville, toute la matière subtile de Descartes, toute sa matière globuleuse et toute sa rameuse, que je vous ferai porter par Cyrano de Bergerac.
    Bayle a pourtant exercé toute la sagacité de sa dialectique sur vos antiques billevesées; mais c'est qu'il en tirait toujours parti pour rire des sottises qui leur succédèrent.
    O philosophes ! les expériences de physique bien constatées, les arts et métiers, voilà la vraie philosophie. Mon sage est le conducteur de mon moulin, lequel pince bien le vent, ramasse mon sac de blé, le verse dans la trémie, le moud également, et fournit à moi et aux miens une nourriture aisée. Mon sage est celui qui, avec la navette, couvre mes murs de tableaux de laine ou de soie, brillants des plus riches couleurs; ou bien celui qui met dans ma poche la mesure du temps en cuivre et en or. Mon sage est l'investigateur de l'histoire naturelle. On apprend plus dans les seules expériences de l'abbé Nollet que dans tous les livres de l'antiquité.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Xenophănes — Xenophănes, der Stifter der Eleatischen Schule (s. d.), aus Kolophon, war ein Zeitgenosse des Pythagoras und Anaximandros. Aus seiner Vaterstadt vertrieben, führte er ein unstetes Wanderleben in Hellas, in Sizilien und Unteritalien, indem er… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • XENOPHANES — Philosophus colophonius, Archelai auditor, scripsit elegtas et iambos contra Hesiodum et Homerum, quae de Diis dixêre improbanda. Floruit Olymp. 60. in Sicilia. quatuor Elementa asseruit, sed mundos innumeros. Laertius, et Strab. l. 14. Item… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Xenophănes — Xenophănes, aus Kolophon, im 6. u. 5. Jahrh. v. Chr., Zeitgenoß des Anaximander u. Pythagoras; verließ sein Vaterland, ging über Ägypten nach Sicilien, Zankle u. Catania, um 536 nach Elea in Unteritalien, wo er die Eleatische Schule gründete; er… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Xenophanes — Xenophănes, griech. Philosoph, Stifter der Eleatischen Schule (s.d.), gest., 90 J. alt, um 470 v. Chr. zu Elea …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Xenophanes — Xenophanes, Philosoph, gebürtig aus Kolophon, ein Zeitgenosse des Pythagoras, wanderte nach der phokäischen Pflanzstadt Elea in Lucanien, gilt als Urheber der eleatischen Philosophie. Er zuerst scheint den pantheistischen Satz, alles sei eins u.… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Xenophanes — [zi näf′ə nēz΄] 570? 480? B.C.; Gr. Eleatic philosopher …   English World dictionary

  • Xenophanes — Büste von Xenophanes Xenophanes von Kolophon (* um 570 v. Chr. in Kolophon; † um 470 v. Chr.) war ein vorsokratischer Philosoph und Dichter der griechischen Antike. Inhaltsverze …   Deutsch Wikipedia

  • Xenophanes — [http://cougar.eb.com/soundc11/bix/bixxen02.wav Xenophanes] of Colophon (Greek polytonic|Ξενοφάνης ὁ Κολοφώνιος (Audio IPA|Ell Xenophanes o Kolofonios.ogg| [ Xenophánes o Kolofoneos ] ); 570 – 480 BC) was a Greek philosopher, poet, and social and …   Wikipedia

  • Xenophanes — Xenophanean, adj. /zeuh nof euh neez /, n. c570 c480 B.C., Greek philosopher and poet. * * * ▪ Greek poet and philosopher born c. 560 BC, Colophon, Ionia died c. 478       Greek poet and rhapsode, religious thinker, and reputed precursor of the… …   Universalium

  • Xenophanes — biographical name circa 560 circa 478 B.C. Greek philosopher …   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.