QUAKERS


QUAKERS
Quaker ou Qouacre, ou Primitif, ou Membre de la primitive église chrétienne, ou Pensylvanien, ou Philadelphien.
    De tous ces titres, celui que j'aime le mieux est celui de Philadelphien, ami des frères. Il y a bien des sortes de vanités; mais la plus belle est celle qui, ne s'arrogeant aucun titre, rend presque tous les autres ridicules.
    Je m'accoutume bientôt à voir un bon Philadelphien me traiter d'ami et de frère; ces mots raniment dans mon coeur la charité, qui se refroidit trop aisément. Mais que deux moines s'appellent, s'écrivent, votre révérence; qu'ils se fassent baiser la main en Italie et en Espagne; c'est le dernier degré d'un orgueil en démence; c'est le dernier degré de sottise dans ceux qui la baisent; c'est le dernier degré de la surprise et du rire dans ceux qui sont témoins de ces inepties. La simplicité du Philadelphien est la satire continuelle des évêques qui se monseigneurisent.
    N'avez-vous point de honte, disait un laïque au fils d'un manoeuvre, devenu évêque , de vous intituler monseigneur et prince ? est-ce ainsi qu'en usaient Barnabé, Philippe et Jude ? Va, va, dit le prélat, si Barnabé, Philippe et Jude l'avaient pu, ils l'auraient fait; et la preuve en est, que leurs successeurs l'ont fait dès qu'ils l'ont pu.
    Un autre, qui avait un jour à sa table plusieurs Gascons, disait: Il faut bien que je sois monseigneur, puisque tous ces messieurs sont marquis. Vanitas vanitatum.
    J'ai déjà parlé des quakers à l'article Église primitive , et c'est pour cela que j'en veux parler encore. Je vous prie, mon cher lecteur, de ne point dire que je me répète; car s'il y a deux ou trois pages répétées dans ce Dictionnaire, ce n'est pas ma faute, c'est celle des éditeurs. Je suis malade au mont Krapack, je ne puis pas avoir l'oeil à tout. J'ai des associés qui travaillent comme moi à la vigne du Seigneur, qui cherchent à inspirer la paix et la tolérance, l'horreur pour le fanatisme, la persécution, la calomnie, la dureté de moeurs, et l'ignorance insolente.
    Je vous dirai, sans me répéter, que j'aime les quakers. Oui, si la mer ne me faisait pas un mal insupportable, ce serait dans ton sein, ô Pensylvanie, que j'irais finir le reste de ma carrière, s'il y a du reste. Tu es située au quarantième degré, dans le climat le plus doux et le plus favorable; tes campagnes sont fertiles, tes maisons commodément bâties, tes habitants industrieux, tes manufactures en honneur. Une paix éternelle règne parmi tes citoyens; les crimes y sont presque inconnus, et il n'y a qu'un seul exemple d'un homme banni du pays. Il le méritait bien; c'était un prêtre anglican qui, s'étant fait quaker, fut indigne de l'être. Ce malheureux fut sans doute possédé du diable, car il osa prêcher l'intolérance: il s'appelait George Keith: on le chassa; je ne sais pas où il est allé; mais puissent tous les intolérants aller avec lui !
    Aussi de trois cent mille habitants qui vivent heureux chez toi, il y a deux cent mille étrangers. On peut, pour douze guinées, acquérir cent arpents de très bonne terre; et dans ces cent arpents on est véritablement roi, car on est libre, on est citoyen; vous ne pouvez faire de mal à personne, et personne ne peut vous en faire; vous pensez ce qu'il vous plaît, et vous le dites sans que personne vous persécute; vous ne connaissez point le fardeau des impôts, continuellement redoublé; vous n'avez point de cour à faire; vous ne redoutez point l'insolence d'un subalterne important. Il est vrai qu'au mont Krapack nous vivons à peu près comme vous; mais nous ne devons la tranquillité dont nous jouissons qu'aux montagnes couvertes de neiges éternelles, et aux précipices affreux qui entourent notre paradis terrestre. Encore le diable quelquefois franchit-il, comme dans Milton, ces précipices et ces monts épouvantables, pour venir infecter de son haleine empoisonnée les fleurs de notre paradis. Satan s'était déguisé en crapaud pour venir tromper deux créatures qui s'aimaient. Il est venu une fois chez nous dans sa propre figure pour apporter l'intolérance. Notre innocence a triomphé de toute la fureur du diable.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • QUAKERS — Peu nombreux – deux cent vingt mille environ dans le monde, dont cent vingt mille en Amérique du Nord et moins de vingt cinq mille en Europe –, les quakers sont néanmoins très connus. L’aide matérielle qu’ils ont apportée aux victimes des deux… …   Encyclopédie Universelle

  • Quakers — • Quakers, an Anglo American religious sect Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Quakers — Société religieuse des Amis « Quaker » redirige ici. Pour les autres significations, voir Quaker (homonymie). Sommaire 1 Pratiques et croyances …   Wikipédia en Français

  • Quakers — Religious Society of Friends (Quakers) Logo used by Friends service organisations since the late 19th century Classification Protestant Theology Evangelical, Liberal, Orthod …   Wikipedia

  • Quakers —    The Friends (or Quakers) movement represented the most radical wing of Puritanism, the 17th century attempt to purify the Church of England. Founder George Fox (1624 1691) began to preach in 1647 after experiencing an inner illumination. Fox… …   Encyclopedia of Protestantism

  • Quakers — квакеры (от англ. quakers, букв. трясущиеся), члены христианской общины; отвергают институт священников, проповедуют пацифизм, занимаются благотворительностью. Quakers who migrated to New England were persecuted by the Puritans. They were driven… …   Словарь топонимов США

  • QUAKERS —    a small PROTESTANT GROUP known as the SOCIETY OF FRIENDS which arose in the seventeenth century as a result of the preaching of George FOX. They emphasized the leading of the HOLY SPIRIT, or INNER LIGHT, rejected the SACRAMENTS, insisted on… …   Concise dictionary of Religion

  • Quakers — noun a Christian sect founded by George Fox about 1660; commonly called Quakers • Syn: ↑Religious Society of Friends, ↑Society of Friends • Hypernyms: ↑sect, ↑religious sect, ↑religious order • Member Meronyms …   Useful english dictionary

  • Quakers — noun The …   Wiktionary

  • Quakers —    See Friends, society of …   Historical Dictionary of the Netherlands


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.