MÉTAPHYSIQUE


MÉTAPHYSIQUE
    Trans naturam, au-delà de la nature. Mais ce qui est au-delà de la nature est-il quelque chose ? Par nature on entend donc matière, et métaphysique est ce qui n'est pas matière.
    Par exemple, votre raisonnement, qui n'est ni long, ni large, ni haut, ni solide, ni pointu
    Votre âme, à vous inconnue, qui produit votre raisonnement
    Les esprits, dont on a toujours parlé, auxquels on a donné longtemps un corps si délié qu'il n'était plus corps, et auxquels on a ôté enfin toute ombre de corps, sans savoir ce qui leur restait
    La manière dont ces esprits sentent sans avoir l'embarras des cinq sens, celle dont ils pensent sans tête, celle dont ils se communiquent leurs pensées sans paroles et sans signes
    Enfin, Dieu, que nous connaissons par ses ouvrages, mais que notre orgueil veut définir; Dieu, dont nous sentons le pouvoir immense; Dieu, entre lequel et nous est l'abîme de l'infini, et dont nous osons sonder la nature
    Ce sont là les objets de la métaphysique.
    On pourrait encore y joindre les principes mêmes des mathématiques, des points sans étendue, des lignes sans largeur, des surfaces sans profondeur, des unités divisibles à l'infini, etc.
    Bayle lui-même croyait que ces objets étaient des êtres de raison; mais ce ne sont en effet que les choses matérielles considérées dans leurs masses, dans leurs superficies, dans leurs simples longueurs ou largeurs, dans les extrémités de ces simples longueurs ou largeurs. Toutes les mesures sont justes et démontrées, et la métaphysique n'a rien à voir dans la géométrie.
    C'est pourquoi on peut être métaphysicien sans être géomètre. La métaphysique est plus amusante; c'est souvent le roman de l'esprit. En géométrie, au contraire, il faut calculer, mesurer. C'est une gêne continuelle, et plusieurs esprits ont mieux aimé rêver doucement que se fatiguer.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MÉTAPHYSIQUE — À la physique, qui étudie la nature, on oppose souvent la métaphysique. Celle ci est définie soit comme la science des réalités qui ne tombent pas sous le sens, des êtres immatériels et invisibles (ainsi l’âme et Dieu), soit comme la connaissance …   Encyclopédie Universelle

  • Metaphysique — Métaphysique La métaphysique est une branche de la philosophie qui étudie les principes de la réalité au delà de toute science particulière. Elle a aussi pour objet d expliquer la nature ultime de l être, du monde, de l univers et de notre… …   Wikipédia en Français

  • metaphysique — Metaphysique. s. f. Les premiers principes de connoissance, les idées universelles, les estres spirituels. Traité de Metaphysique. il y a bien de la Metaphysique dans cet ouvrage. Metaphysique, est aussi adjectif, Qui appartient à la Metaphysique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • métaphysiqué — métaphysiqué, ée (mé ta fi zi ké, kée) adj. Qui a pris un caractère trop métaphysique. •   Votre physique [Aristote] n est qu un amas de termes abstraits qui n expliquent point la nature du corps ; c est une physique métaphysiquée, FÉN. t. XIX, p …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Métaphysique —     Les notions aristotéliciennes fondamentales, substance et accident, cause et effet, matière et forme, cause finale, avaient pour essentielle destination chez leur auteur de boucler en quelque manière l’expérience en introduisant dans… …   Philosophie du Moyen Age

  • métaphysique — MÉTAPHYSIQUE: En rire : c est une preuve d esprit supérieur …   Dictionnaire des idées reçues

  • Métaphysique — Pour les articles homonymes, voir Métaphysique (homonymie). La métaphysique est une branche de la philosophie et de la théologie qui porte sur la recherche des causes, des premiers principes[1]. Elle a aussi pour objet la connaissance de l être… …   Wikipédia en Français

  • métaphysique — (mé ta fi zi k ) s. f. 1°   Partie de la philosophie, définie différemment suivant les différentes époques : dans l antiquité, doctrine de l être ou de l essence des choses, considérée indépendamment des propriétés particulières ou des modes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉTAPHYSIQUE — s. f. Science qui traite des facultés de l entendement humain, des premiers principes de nos connaissances, et des idées universelles. Traité, cours de métaphysique. Il y a une bonne, une saine métaphysique dans cet ouvrage. S enfoncer dans les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MÉTAPHYSIQUE — n. f. Partie de la philosophie qui traite des premiers principes de nos connaissances et des idées universelles. Traité, cours de métaphysique. MÉTAPHYSIQUE est aussi adjectif des deux genres et signifie Qui appartient à la métaphysique.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.