LOIS CIVILES ET ECCLÉSIASTIQUES


LOIS CIVILES ET ECCLÉSIASTIQUES
    On a trouvé dans les papiers d'un jurisconsulte ces notes, qui méritent peut-être un peu d'examen.
    Que jamais aucune loi ecclésiastique n'ait de force que lorsqu'elle aura la sanction expresse du gouvernement. C'est par ce moyen qu'Athènes et Rome n'eurent jamais de querelles religieuses.
    Ces querelles sont le partage des nations barbares ou devenues barbares.
    Que le magistrat seul puisse permettre ou prohiber le travail les jours de fête, parce qu'il n'appartient pas à des prêtres de défendre à des hommes de cultiver leurs champs.
    Que tout ce qui concerne les mariages dépende uniquement du magistrat, et que les prêtres s'en tiennent à l'auguste fonction de les bénir.
    Que le prêt à intérêt soit purement un objet de la loi civile, parce qu'elle seule préside au commerce.
    Que tous les ecclésiastiques soient soumis en tous les cas au gouvernement, parce qu'ils sont sujets de l'État.
    Que jamais on n'ait le ridicule honteux de payer à un prêtre étranger la première année du revenu d'une terre que des citoyens ont donnée à un prêtre concitoyen.
    Qu'aucun prêtre ne puisse jamais ôter à un citoyen la moindre prérogative, sous prétexte que ce citoyen est pécheur, parce que le prêtre pécheur doit prier pour les pécheurs, et non les juger.
    Que les magistrats, les laboureurs et les prêtres paient également les charges de l'État, parce que tous appartiennent également à l'État.
    Qu'il n'y ait qu'un poids, une mesure, une coutume.
    Que les supplices des criminels soient utiles. Un homme pendu n'est bon à rien, et un homme condamné aux ouvrages publics sert encore la patrie, et est une leçon vivante.
    Que toute loi soit claire, uniforme, et précise: l'interpréter, c'est presque toujours la corrompre.
    Que rien ne soit infâme que le vice.
    Que les impôts ne soient jamais que proportionnels.
    Que la loi ne soit jamais en contradiction avec l'usage: car si l'usage est bon, la loi ne vaut rien.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lois De Réforme — Les Lois de Réforme (espagnol Leyes de Reforma) consistent en une série de lois et décrets d inspiration libérale adoptées au Mexique entre 1859 et 1863 sous la présidence intérimaire de Benito Juárez dont le but est d instaurer la séparation de… …   Wikipédia en Français

  • Lois de Reforme — Lois de Réforme Les Lois de Réforme (espagnol Leyes de Reforma) consistent en une série de lois et décrets d inspiration libérale adoptées au Mexique entre 1859 et 1863 sous la présidence intérimaire de Benito Juárez dont le but est d instaurer… …   Wikipédia en Français

  • Lois de réforme — Les Lois de Réforme (espagnol Leyes de Reforma) consistent en une série de lois et décrets d inspiration libérale adoptées au Mexique entre 1859 et 1863 sous la présidence intérimaire de Benito Juárez dont le but est d instaurer la séparation de… …   Wikipédia en Français

  • Lois de Réforme — Les Lois de Réforme (espagnol Leyes de Reforma) consistent en une série de lois et décrets d inspiration libérale adoptées au Mexique entre 1859 et 1863 sous la présidence intérimaire de Benito Juárez dont le but est d instaurer la séparation de… …   Wikipédia en Français

  • Lois Fondamentales Du Royaume De France — Pour les articles homonymes, voir Loi fondamentale. La monarchie française, de 987 (sacre de Hugues Capet) à 1789 (début de la Révolution), n avait pas une constitution écrite, mais des principes consacrés par l usage. Progressivement, certains… …   Wikipédia en Français

  • Lois fondamentales du Royaume — de France Pour les articles homonymes, voir Loi fondamentale. La monarchie française, de 987 (sacre de Hugues Capet) à 1789 (début de la Révolution), n avait pas une constitution écrite, mais des principes consacrés par l usage. Progressivement,… …   Wikipédia en Français

  • Lois fondamentales du royaume — de France Pour les articles homonymes, voir Loi fondamentale. La monarchie française, de 987 (sacre de Hugues Capet) à 1789 (début de la Révolution), n avait pas une constitution écrite, mais des principes consacrés par l usage. Progressivement,… …   Wikipédia en Français

  • Lois fondamentales du royaume de france — Pour les articles homonymes, voir Loi fondamentale. La monarchie française, de 987 (sacre de Hugues Capet) à 1789 (début de la Révolution), n avait pas une constitution écrite, mais des principes consacrés par l usage. Progressivement, certains… …   Wikipédia en Français

  • ECCLÉSIASTIQUES (PRIVILÈGES) — ECCLÉSIASTIQUES PRIVILÈGES Faveurs juridiques par lesquelles le droit de l’Église, se montrant soucieux des personnes, permet d’adapter la loi générale à des situations particulières ou de combler ses lacunes. À certaines époques, les privilèges… …   Encyclopédie Universelle

  • Lois fondamentales du royaume de France — Pour les articles homonymes, voir Loi fondamentale. Si depuis ses origines jusqu à la Révolution, le royaume de France n avait pas de constitution écrite, il restait soumis à un corps de principes de droit public impératifs et consacrés par l… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.