LIBELLE


LIBELLE
    On nomme libelles de petits livres d'injures. Ces livres sont petits, parce que les auteurs ayant peu de raisons à donner, n'écrivant point pour instruire, et voulant être lus, sont forcés d'être courts. Ils y mettent très rarement leurs noms, parce que les assassins craignent d'être saisis avec des armes défendues.
    Il y a les libelles politiques. Les temps de la Ligue et de la Fronde en regorgèrent. Chaque dispute en Angleterre en produit des centaines. On en fit contre Louis XIV de quoi fournir une vaste bibliothèque.
    Nous avons les libelles théologiques depuis environ seize cents ans: c'est bien pis; ce sont des injures sacrées des halles. Voyez seulement comment saint Jérôme traite Rufin et Vigilantius. Mais, depuis lui, les disputeurs ont bien enchéri. Les derniers libelles ont été ceux des molinistes contre les jansénistes; on les compte par milliers. De tous ces fatras, il ne reste aujourd'hui que les seules Lettres provinciales.
    Les gens de lettres pourraient le disputer aux théologiens. Boileau et Fontenelle, qui s'attaquèrent à coups d'épigrammes, disaient tous deux que les libelles dont ils avaient été gourmés n'auraient pas tenu dans leurs chambres. Tout cela tombe comme les feuilles en automne. Il y a eu des gens qui ont traité de libelles toutes les injures qu'on dit par écrit à son prochain.
    Selon eux, les pouilles que les prophètes chantèrent quelquefois aux rois d'Israël étaient des libelles diffamatoires pour faire soulever les peuples contre eux. Mais comme la populace n'a jamais lu dans aucun pays du monde, il est à croire que ces satires, qu'on débitait sous le manteau, ne faisaient pas grand mal. C'est en parlant au peuple assemblé qu'on excite des séditions bien plutôt qu'en écrivant. C'est pourquoi la première chose que fit, à son avénement, la reine d'Angleterre Élisabeth, chef de l'église anglicane et défenseur de la foi, ce fut d'ordonner qu'on ne prêchât de six mois sans sa permission expresse.
    L'Anti-Caton de César était un libelle; mais César fit plus de mal à Caton par la bataille de Pharsale et par celle de Tapsa que par ses diatribes.
    Les Philippiques de Cicéron sont des libelles; mais les proscriptions des triumvirs furent des libelles plus terribles.
    Saint Cyrille, saint Grégoire de Nazianze, firent des libelles contre le grand empereur Julien; mais ils eurent la générosité de ne les publier qu'après sa mort.
    Rien ne ressemble plus à des libelles que certains manifestes de souverains. Les secrétaires du cabinet de Moustapha, empereur des Osmanlis, ont fait un libelle de leur déclaration de guerre.
    Dieu les en a punis, eux et leur commettant. Le même esprit qui anima César, Cicéron et les secrétaires de Moustapha, domine dans tous les polissons qui font des libelles dans leurs greniers. Natura est semper sibi consona. Qui croirait que les âmes de Garasse, du cocher de Vertamon, de Nonotte, de Paulian, de Fréron, de Langleviel dit La Beaumelle, fussent, à cet égard, de la même trempe que les âmes de César, de Cicéron, de saint Cyrille, et du secrétaire de l'empereur des Osmanlis ? Rien n'est pourtant plus vrai.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • libelle — [ libɛl ] n. m. • 1402; autre sens XIIIe; lat. libellus « petit livre » ♦ Court écrit de caractère satirique, diffamatoire. ⇒ pamphlet, satire; diatribe. Faire, répandre des libelles contre qqn. « Qu il fasse des libelles, dernière ressource des… …   Encyclopédie Universelle

  • libellé — libelle [ libɛl ] n. m. • 1402; autre sens XIIIe; lat. libellus « petit livre » ♦ Court écrit de caractère satirique, diffamatoire. ⇒ pamphlet, satire; diatribe. Faire, répandre des libelles contre qqn. « Qu il fasse des libelles, dernière… …   Encyclopédie Universelle

  • Libelle — bezeichnet: Libellen (Odonata), eine Ordnung der Insekten Libelle (Mineralogie), einen Flüssigkeitseinschluss in Mineralen Operation Libelle, eine Evakuierungsmaßnahme der Bundeswehr im März 1997 in Albanien den Funkrufnamen für die beiden… …   Deutsch Wikipedia

  • Libelle — may mean:* a three wheeled microcar, see Libelle (microcar) * the H 301 and H 201 gliders built by Glasflügel in West Germany * the Lom 57 Libelle built by VEB Apparatebau Lommatzsch in East Germany * a light aircraft built by aviation pioneer… …   Wikipedia

  • libelle — Libelle. subst. m. Escrit diffamatoire. Libelle injurieux. libelle diffamatoire. ce libelle fut laceré & brûlé par la main du bourreau. faiseur de libelles. Il se dit aussi par mespris d un placet, d un memoire instructif, lors qu il est rempli… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • libellé — libellé, ée (li bèl lé, lée) part. passé de libeller. •   Voilà l usurpation de tout l extérieur des princes du sang, passée en titre bien clair et bien libellé par écrit, SAINT SIMON 360, 14.    S. m. Terme de pratique. Rédaction d un ordre, d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Libelle — Sf std. (18. Jh.) Entlehnung. Gelehrte Bezeichnung des Insekts mit l. lībella, eigentlich kleine Waage , einem Diminutivum zu l. lībra Waage, Gleichgewicht . So bezeichnet nach der Fähigkeit dieses Tieres, fliegend eine konstante (waagrechte)… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Libelle — (Sankt Englmar,Германия) Категория отеля: Адрес: 94379 Sankt Englmar, Германия …   Каталог отелей

  • libelle — diffamatoire, Famosum epigramma, Programma famosum. Libelle, ou adjournement, ou citation, Libellus …   Thresor de la langue françoyse

  • libellé — Libellé, [libell]ée. part. Exploit libellé. Ordonnance libellée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Libelle — Libelle, 1) so v.w. Wasserspiegel; 2) so v.w. Wasserwage; 3) (Libellŭla), Insect, so v.w. Wasserjungfer …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.