JEPHTÉ


JEPHTÉ
SECTION PREMIÈRE.
    Il est évident, par le texte du livre des Juges, que Jephté promit de sacrifier la première personne qui sortirait de sa maison pour venir le féliciter de sa victoire contre les Ammonites. Sa fille unique vint au-devant de lui; il déchira ses vêtements, et il l'immola après lui avoir permis d'aller pleurer sur les montagnes le malheur de mourir vierge. Les filles juives célébrèrent longtemps cette aventure, en pleurant la fille de Jephté pendant quatre jours.
    En quelque temps que cette histoire ait été écrite, qu'elle soit imitée de l'histoire grecque d'Agamemnon et d'Idoménée, ou qu'elle en soit le modèle, qu'elle soit antérieure ou postérieure à de pareilles histoires assyriennes, ce n'est pas ce que j'examine; je m'en tiens au texte: Jephté voua sa fille en holocauste, et accomplit son voeu.
    Il était expressément ordonné par la loi juive d'immoler les hommes voués au Seigneur. " Tout homme voué ne sera point racheté, mais sera mis à mort sans rémission. " La Vulgate traduit: " Non redimetur, sed morte morietur. "
    C'est en vertu de cette loi que Samuel coupa en morceaux le roi Agag, à qui, comme nous l'avons déjà dit , Saül avait pardonné; et c'est même pour avoir épargné Agag que Saül fut réprouvé du Seigneur, et perdit son royaume.
    Voilà donc les sacrifices de sang humain clairement établis; il n'y a aucun point d'histoire mieux constaté: on ne peut juger d'une nation que par ses archives, et par ce qu'elle rapporte d'elle-même.
SECTION II.
    Il y a donc des gens à qui rien ne coûte, qui falsifient un passage de l'Écriture aussi hardiment que s'ils en rapportaient les propres mots; et qui, sur leur mensonge, qu'ils ne peuvent méconnaître, espèrent qu'ils tromperont les hommes. Et s'il y a aujourd'hui de tels fripons, il est à présumer qu'avant l'invention de l'imprimerie il y en avait cent fois davantage.
    Un des plus impudents falsificateurs a été l'auteur d'un infâme libelle intitulé, Dictionnaire antiphilosophique , et justement intitulé. Les lecteurs me diront: Ne te fâche pas tant: que t'importe un mauvais livre ? Messieurs, il s'agit de Jephté: il s'agit de victimes humaines; c'est du sang des hommes sacrifiés à Dieu que je veux vous entretenir.
    L'auteur, quel qu'il soit, traduit ainsi le trente-neuvième verset du chap. II de l'Histoire de Jephté:
    " Elle retourna dans la maison de son père, qui fit la consécration qu'il avait promise par son voeu; et sa fille resta dans l'état de virginité. "
    Oui, falsificateur de Bible, j'en suis fâché; mais vous avez menti au Saint-Esprit, et vous devez savoir que cela ne se pardonne pas.
    Il y a dans la Vulgate: " Et reversa est ad patrem suum, et fecit ei sicut voverat quae ignorabat virum. Exinde mos increbuit in Israel, et consuetudo servata est,
    Ut post anni circulum conveniant in unum filiae Israel, et plangant filiam Jephte Galaaditae, diebus quatuor. "
    " Elle revint à son père, et il lui fit comme il avait voué, à elle qui n'avait point connu d'homme. Et de là est venu l'usage, et la coutume s'est conservée, que les filles d'Israël s'assemblent tous les ans pour pleurer la fille de Jephté le Galaadite, pendant quatre jours. "
    Or, dites-nous, homme antiphilosophe, si on pleure tous les ans pendant quatre jours une fille pour avoir été consacrée ?
    Dites-nous s'il y avait des religieuses chez un peuple qui regardait la virginité comme un opprobre ?
    Dites-nous ce que signifie: Il lui fit comme il avait voué, fecit ei sicut voverat ? Qu'avait voué Jephté ? qu'avait-il promis par serment ? d'égorger sa fille, de l'immoler en holocauste; et il l'égorgea.
    Lisez la dissertation de Calmet sur la témérité du voeu de Jephté et sur son accomplissement; lisez la loi qu'il cite, cette loi terrible du Lévitique, au chapitre XXVII, qui ordonne que tout ce qui sera dévoué au Seigneur ne sera point racheté, mais mourra de mort; " non redimetur, sed morte morietur. "
    Voyez les exemples en foule attester cette vérité épouvantable; voyez les Amalécites et les Cananéens; voyez le roi d'Arad et tous les siens soumis à ce dévouement; voyez le prêtre Samuel égorger de ses mains le roi Agag, et le couper en morceaux comme un boucher débite un boeuf dans sa boucherie. Et puis corrompez, falsifiez, niez l'Écriture sainte, pour soutenir votre paradoxe; insultez à ceux qui la révèrent, quelque chose étonnante qu'ils y trouvent. Donnez un démenti à l'historien Josèphe qui la transcrit, et qui dit positivement que Jephté immola sa fille. Entassez injure sur mensonge, et calomnie sur ignorance; les sages en riront; et ils sont aujourd'hui en grand nombre, ces sages. Oh ! si vous saviez comme ils méprisent les Routh quand ils corrompent la sainte Écriture, et qu'ils se vantent d'avoir disputé avec le président de Montesquieu à sa dernière heure, et de l'avoir convaincu qu'il faut penser comme les frères jésuites !

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jephte — • One of the judges of Israel. The story of Jephte is narrated in chapters xi and xii of the Book of Judges Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Jephte     Jephte      …   Catholic encyclopedia

  • Jephté — ( Jephtha ) is an opera by the French composer Michel Pignolet de Montéclair. It takes the form of a tragédie en musique in a prologue and five acts (because of its subject matter it was also styled a tragédie biblique ). The libretto, by the… …   Wikipedia

  • Jephte — Jephté Le retour de Jephté par Giovanni Antonio Pellegrini. Jephté était l un des Juges d Israël. Récit biblique Source : Livre des Juges, chapitres 10, 11, 12 Avant d attaquer les Ammonites, il fit le vœu imprudent d of …   Wikipédia en Français

  • Jephté — Le retour de Jephté par Giovanni Antonio Pellegrini. Jephté était l un des Juges d Israël. Récit biblique Source : Livre des Juges, chapitres 10, 11, 12 Avant d attaquer les Ammonites, il fit le vœu imprudent d offrir à Dieu, en …   Wikipédia en Français

  • Jephte, S. — S. Jephte, (1. Sept.), ein Richter in Israel, welcher nach dem Hebr. Jiphthach, (»der Oeffnende« etc.), nach der Sept. Ἰεφϑάε heißt, findet sich bei den Bollandisten (I. 3) unter den »Uebergangenen«. Der hl. Apostel Paulus nennt ihn im Hebräer… …   Vollständiges Heiligen-Lexikon

  • Jephte —    Famous Latin oratorio of Giacomo Carissimi composed before 1650 in Rome. The libretto, drawn from Judges 11: 28–38, tells the story of Jepthe, the Israelite general who vows to God to sacrifice the first living being he meets in exchange for… …   Historical dictionary of sacred music

  • JEPHTÉ (juge d’Israël) — JEPHTÉ, juge d’Israël (JEPHTÉ (juge d’Israël) XIIe s.) Personnage dont l’histoire est rapportée dans la Bible au Livre des Juges (X XII), Jephté est issu de la tribu de Gad; chassé de son pays par ses demi frères parce qu’il est le fils d’une… …   Encyclopédie Universelle

  • La Fille de Jephté — est un film muet français réalisé par Léonce Perret, sur un scénario de Louis Feuillade et Abel Gance, sorti en 1910. Distribution Renée Carl Fabienne Fabrèges Jeanne Marie Laurent Léonce Perret Valentine Petit Lien externe La Fille de Jephté sur …   Wikipédia en Français

  • Jephthas Gelübde — Giacomo Meyerbeer Genre Opéra Nb. d actes 3 Musique Gia …   Wikipédia en Français

  • Michel Pignolet De Montéclair — (1667 1737), compositeur baroque français. Sommaire 1 Avertissement 2 Éléments biographiques 3 Les débuts …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.