GRAVE


GRAVE
GRAVE, GRAVITÉ.
    Grave, au sens moral, tient toujours du physique; il exprime quelque chose de poids; c'est pourquoi on dit, Un homme, un auteur, des maximes de poids, pour homme, auteur, maximes graves. Le grave est au sérieux ce que le plaisant est à l'enjoué: il a un degré de plus, et ce degré est considérable: on peut être sérieux par humeur, et même faute d'idées: on est grave, ou par bienséance, ou par l'importance des idées qui donnent de la gravité. Il y a de la différence entre être grave et être un homme grave. C'est un défaut d'être grave hors de propos; celui qui est grave dans la société est rarement recherché. Un homme grave est celui qui s'est concilié de l'autorité, plus par sa sagesse que par son maintien.
    "...Pietate gravem ac meritis si forte virum quem. "
    VIRG., Aen., I, 155.
    L'air décent est nécessaire partout; mais l'air grave n'est convenable que dans les fonctions d'un ministère important, dans un conseil. Quand la gravité n'est que dans le maintien, comme il arrive très souvent, on dit gravement des inepties: cette espèce de ridicule inspire de l'aversion. On ne pardonne pas à qui veut en imposer par cet air d'autorité et de suffisance.
    Le duc de La Rochefoucauld a dit que " la gravité est un mystère du corps, inventé pour cacher les défauts de l'esprit. " Sans examiner si cette expression, mystère du corps, est naturelle et juste, il suffit de remarquer que la réflexion est vraie pour tous ceux qui affectent de la gravité, mais non pour ceux qui ont dans l'occasion une gravité convenable à la place qu'ils tiennent, au lieu où ils sont, aux matières qu'on traite.
    Un auteur grave est celui dont les opinions sont suivies dans les matières contentieuses; on ne le dit pas d'un auteur qui a écrit sur des choses hors de doute. Il serait ridicule d'appeler Euclide, Archimède, des auteurs graves.
    Il y a de la gravité dans le style. Tite-Live, De Thou, ont écrit avec gravité: on ne peut pas dire la même chose de Tacite, qui a recherché la précision, et qui laisse voir de la malignité; encore moins du cardinal de Retz, qui met quelquefois dans ses écrits une gaieté déplacée, et qui s'écarte quelquefois des bienséances.
    Le style grave évite les saillies, les plaisanteries: s'il s'élève quelquefois au sublime, si dans l'occasion il est touchant, il rentre bientôt dans cette sagesse, dans cette simplicité noble qui fait son caractère; il a de la force, mais peu de hardiesse. Sa plus grande difficulté est de n'être point monotone.
    Affaire grave, cas grave, se dit plutôt d'une cause criminelle que d'un procès civil. Maladie grave suppose du danger.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • grave — [ grav ] adj. • déb. XIVe « important »; lat. gravis I ♦ Abstrait 1 ♦ (1542) Vieilli Qui se comporte, agit avec réserve et dignité; qui donne de l importance aux choses. ⇒ austère, digne, posé, sérieux. Un grave magistra …   Encyclopédie Universelle

  • grave — 1. (gra v . Du temps de Chifflet, Gramm. p. 183, on prononçait grâve) adj. 1°   Terme de physique. Qui a un certain poids. Les corps graves. 2°   Fig. Qui a du poids, du sérieux, de la réserve. •   Et certainement, messieurs, je puis dire avec… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Grave — Grave, a. [Compar. {Graver} (gr[=a]v [ e]r); superl. {Gravest.}] [F., fr. L. gravis heavy; cf. It. & Sp. grave heavy, grave. See {Grief.}] 1. Of great weight; heavy; ponderous. [Obs.] [1913 Webster] His shield grave and great. Chapman. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Grave — puede referirse a: Pesado Véanse también: Peso y Gravedad Serio, respetable, importante, difícil, molesto Sonido grave Voz grave Palabra grave, la que se acentúa en la penúltima sílaba (véase también acento grave). Enfermedad grave, aquella… …   Wikipedia Español

  • grave — adjetivo 1. (antepuesto / pospuesto) Que tiene mucha importancia, puede encerrar peligro o tener consecuencias perjudiciales: Es un asunto grave, habrá que verlo despacio. Ha cometido un grave error. enfermedad grave. 2. (estar) Que está muy… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • grave — GRAVE. adj. de tout genre. Pesant. N est en usage au propre que dans le dogmatique, & en cette phrase. Les corps graves. Il signifie fig. Serieux, qui agit, qui parle avec un air sage, avec dignité & circonspection. Un grave Magistrat. il est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • grave — grave1 [grāv] adj. graver, gravest [Fr < L gravis, heavy, weighty < IE base * gwer , heavy, mill > QUERN, Gr barys, heavy, Sans gurúh, grave] 1. a) requiring serious thought; important; weighty [grave doubts] b) not light or tri …   English World dictionary

  • GRAVE (J.) — GRAVE JEAN (1854 1939) Né dans le Puy de Dôme, Jean Grave suit à Paris l’enseignement des Frères des écoles chrétiennes jusqu’à l’âge de onze ans. Mis en apprentissage, il se forme lui même grâce à de nombreuses lectures. Jean Grave succède à son …   Encyclopédie Universelle

  • grave — (Del lat. gravis). 1. adj. Dicho de una cosa: Que pesa. U. t. c. s. m. La caída de los graves. 2. Grande, de mucha entidad o importancia. Negocio, enfermedad grave. 3. Enfermo de cuidado. 4. Circunspecto, serio, que causa respeto y veneración. 5 …   Diccionario de la lengua española

  • Grave — Grave, v. t. [imp. {Graved} (gr[=a]vd); p. p. {Graven} (gr[=a]v n) or {Graved}; p. pr. & vb. n. {Graving}.] [AS. grafan to dig, grave, engrave; akin to OFries. greva, D. graven, G. graben, OHG. & Goth. graban, Dan. grabe, Sw. gr[aum]fva, Icel.… …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.