FANTAISIE


FANTAISIE
    Fantaisie signifiait autrefois l'imagination, et on ne se servait guère de ce mot que pour exprimer cette faculté de l'âme qui reçoit les objets sensibles.
    Descartes, Gassendi, et tous les philosophes de leur temps, disent que les espèces, les images des choses se peignent en la fantaisie; et c'est de là que vient le mot fantôme. Mais la plupart des termes abstraits sont reçus à la longue dans un sens différent de leur origine, comme des instruments que l'industrie emploie à des usages nouveaux.
    Fantaisie veut dire aujourd'hui un désir singulier, un goût passager: il a eu la fantaisie d'aller à la Chine; la fantaisie du jeu, du bal, lui a passé.
    Un peintre fait un portrait de fantaisie, qui n'est d'après aucun modèle. Avoir des fantaisies, c'est avoir des goûts extraordinaires qui ne sont pas de durée. Fantaisie en ce sens est moins que bizarrerie et que caprice.
    Le caprice peut signifier un dégoût subit et déraisonnable: il a eu la fantaisie de la musique, et il s'en est dégoûté par caprice.
    La bizarrerie donne une idée d'inconséquence et de mauvais goût que la fantaisie n'exprime pas: il a eu la fantaisie de bâtir, mais il a construit sa maison dans un goût bizarre.
    Il y a encore des nuances entre avoir des fantaisies et être fantasque: le fantasque approche beaucoup plus du bizarre.
    Ce mot désigne un caractère inégal et brusque. L'idée d'agrément est exclue du mot fantasque, au lieu qu'il y a des fantaisies agréables.
    On dit quelquefois en conversation familière, des fantaisies musquées; mais jamais on n'a entendu par ce mot, des bizarreries d'hommes d'un rang supérieur qu'on n'ose condamner, comme le dit le Dictionnaire de Trévoux: au contraire, c'est en les condamnant qu'on s'exprime ainsi; et musquée, en cette occasion, est une explétive qui ajoute à la force du mot, comme on dit sottise pommée, folie fieffée, pour dire, sottise et folie complète.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fantaisie — [ fɑ̃tezi ] n. f. • 1361; fantasie « vision » XIIe; lat. fantasia, phantasia, mot gr. 1 ♦ Vx ⇒ imagination. ♢ (1798) Mod. DE FANTAISIE, se dit des objets fabriqués qui s écartent de l ordinaire et dont la valeur réside principalement dans la… …   Encyclopédie Universelle

  • fantaisie — FANTAISIE. s. f. L Imagination, La faculté imaginative de l animal. En ce sens il n a d usage que dans le Dogmatique, & plusieurs escrivent Phantaisie, suivant l origine. La Phantaisie est le receptacle des especes. Il sig. aussi generalement,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Fantaisie — Fantaisie, Lustschloß bei Baireuth, s.d. 2) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fantaisie — (franz., spr. fangtäsī ), s. Phantasie …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • fantaisie — FANTAISÍE s.f. v. fantezie (5) [în DN]. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • fantaisie — фр. [фантэзи/] fantasia ит. [фанта/зиа], англ. [фэнтэ/йзьэ] фантазия (муз. произведение) …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • fantaisie — (fan tè zie) s. f. 1°   Ancien synonyme d imagination. •   Fantaisie signifiait autrefois l imagination, et on ne se servait guère de ce mot que pour exprimer cette faculté de l âme qui reçoit les objets sensibles, VOLT. Dict. phil. Fantaisie..… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FANTAISIE — s. f. L imagination, la faculté imaginative de l homme. Il n est guère d usage, en ce sens, que dans le didactique, et quelques uns écrivent Phantaisie, suivant l étymologie. La fantaisie est le réceptacle des images. Ce sens a vieilli.  Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Fantaisie — En musique classique, la fantaisie est une composition de forme composite, par opposition aux formes musicales strictes telles que la sonate. Présente du XVIIe siècle à nos jours, elle permet au compositeur de déroger au cadre de composition …   Wikipédia en Français

  • FANTAISIE — n. f. Esprit, pensée, idée. Ceci m’est venu en fantaisie. Ne vous mettez pas cela en fantaisie. ôtez cela de votre fantaisie. Il a en fantaisie qu’il se porterait mieux s’il changeait d’air. Il signifie également Sentiment, goût, humeur, désir.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.