DENYS L'ARÉOPAGITE


DENYS L'ARÉOPAGITE
Et la fameuse éclipse.
    L'auteur de l'article APOCRYPHE a négligé une centaine d'ouvrages reconnus pour tels, et qui, étant entièrement oubliés, semblaient ne pas mériter d'entrer dans sa liste. Nous avons cru devoir ne pas omettre saint Denys, surnommé l'Aréopagite, qu'on a prétendu longtemps avoir été disciple de saint Paul et d'un Hiérothée, compagnon de saint Paul, qu'on n'a jamais connu. Il fut, dit-on, sacré évêque d'Athènes par saint Paul lui-même. Il est dit dans sa Vie qu'il alla rendre une visite dans Jérusalem à la sainte Vierge, et qu'il la trouva si belle et si majestueuse, qu'il fut tenté de l'adorer.
    Après avoir longtemps gouverné l'Église d'Athènes, il alla conférer avec saint Jean l'Évangéliste à Éphèse, ensuite à Rome avec le pape Clément; de là il alla exercer son apostolat en France; " et sachant, dit l'histoire, que Paris était une ville riche, peuplée, abondante, et comme la capitale des autres, il vint y planter une citadelle pour battre l'enfer et l'infidélité en ruine. "
    On le regarda très longtemps comme le premier évêque de Paris. Harduinus, l'un de ses historiens, ajoute qu'à Paris on l'exposa aux bêtes; mais qu'ayant fait le signe de la croix sur elles, les bêtes se prosternèrent à ses pieds. Les païens parisiens le jetèrent alors dans un four chaud; il en sortit frais et en parfaite santé. On le crucifia; quand il fut crucifié, il se mit à prêcher du haut de la potence.
    On le ramena en prison avec Rustique et Éleuthère, ses compagnons. Il y dit la messe; saint Rustique servit de diacre, et Éleuthère de sous-diacre. Enfin, on les mena tous trois à Montmartre, et on leur trancha la tête, après quoi ils ne dirent plus de messe.
    Mais, selon Harduinus, il arriva un bien plus grand miracle; le corps de saint Denys se leva debout, prit sa tête entre ses mains; les anges l'accompagnaient en chantant: Gloria tibi, Domine, alleluia. Il porta sa tête jusqu'à l'endroit où on lui bâtit une église, qui est la fameuse église de Saint-Denys.
    Métaphraste, Harduinus, Hincmar, évêque de Reims, disent qu'il fut martyrisé à l'âge de quatre-vingt-onze ans; mais le cardinal Baronius prouve qu'il en avait cent dix , en quoi il est suivi par Ribadeneira, savant auteur de la Fleur des saints. C'est sur quoi nous ne prenons point de parti.
    On lui attribue dix-sept ouvrages, dont malheureusement nous avons perdu six. Les onze qui nous restent ont été traduits du grec par Jean Scot, Hugues de Saint-Victor, Albert dit le Grand, et plusieurs autres savants illustres.
    Il est vrai que depuis que la saine critique s'est introduite dans le monde, on est convenu que tous les livres qu'on attribue à Denys furent écrits par un imposteur l'an 362 de notre ère , et il ne reste plus sur cela de difficultés.
DE LA GRANDE ÉCLIPSE OBSERVÉE PAR DENYS.
    Ce qui a surtout excité une grande querelle entre les savants, c'est ce que rapporte un des auteurs inconnus de la Vie de saint Denys. On a prétendu que ce premier évêque de Paris étant en Égypte dans la ville de Diospolis, ou No-Ammon, à l'âge de vingt-cinq ans, et n'étant pas encore chrétien, il y fut témoin, avec un de ses amis, de la fameuse éclipse du soleil arrivée dans la pleine lune à la mort de Jésus-Christ, et qu'il s'écria en grec: Ou Dieu pâtit, ou il s'afflige avec le patient.
    Ces paroles ont été diversement rapportées par divers auteurs; mais dès le temps d'Eusèbe de Césarée, on prétendait que deux historiens, l'un nommé Phlégon et l'autre Thallus, avaient fait mention de cette éclipse miraculeuse. Eusèbe de Césarée cite Phlégon; mais nous n'avons plus ses ouvrages. Il disait, à ce qu'on prétend, que cette éclipse arriva la quatrième année de la deux centième olympiade, qui serait la dix-huitième année de Tibère. Il y a sur cette anecdote plusieurs leçons, et on peut se défier de toutes, d'autant plus qu'il reste à savoir si on comptait encore par olympiades du temps de Phlégon; ce qui est fort douteux.
    Ce calcul important intéressa tous les astronomes; Hodgson, Whiston, Gale Maurice , et le fameux Halley, ont démontré qu'il n'y avait point eu d'éclipse de soleil cette année; mais que dans la première année de la deux cent deuxième olympiade, le 24 novembre, il en arriva une qui obscurcit le soleil pendant deux minutes à une heure et un quart à Jérusalem.
    On a encore été plus loin; un jésuite nommé Greslon prétendit que les Chinois avaient conservé dans leurs annales la mémoire d'une éclipse arrivée à peu près dans ce temps-là, contre l'ordre de la nature. On pria les mathématiciens d'Europe d'en faire le calcul. Il était assez plaisant de prier des astronomes de calculer une éclipse qui n'était pas naturelle. Enfin, il fut avéré que les annales de la Chine ne parlent en aucune manière de cette éclipse.
    Il résulte de l'histoire de saint Denys l'Aréopagite, et du passage de Phlégon, et de la lettre du jésuite Greslon, que les hommes aiment fort à en imposer. Mais cette prodigieuse multitude de mensonges, loin de faire du tort à la religion chrétienne, ne sert au contraire qu'à en prouver la divinité, puisqu'elle s'est affermie de jour en jour malgré eux.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Denys l'Areopagite — Denys l Aréopagite Pour les articles homonymes, voir Denys, Denis, Saint Denis, Saint Denis et Pseudo Denys l Aréopagite. Denys l Aréopagite (en grec : Διονύσιος ο Αρεοπαγίτης), ou Denys d Athènes, un des saint Denis ou saint Denys, est un… …   Wikipédia en Français

  • DENYS L’ARÉOPAGITE — La pensée de Denys exerça au Moyen Âge une véritable fascination. Le fait qu’on tienne Denys pour un converti de Paul et pour un témoin de quelque enseignement apostolique secret y contribuait. Mais la raison de la profonde influence de… …   Encyclopédie Universelle

  • Denys l'Aréopagite — (saint) (Ier s. apr. J. C.), membre de l Aréopage, converti par saint Paul …   Encyclopédie Universelle

  • Denys l'Aréopagite — Pour les articles homonymes, voir Denys, Denis, Saint Denis, Saint Denis et Pseudo Denys l Aréopagite. Denys l Aréopagite (en grec : Διονύσιος ο Αρεοπαγίτης), est un Athénien dont le nom est mentionné au verset 34 du chapitre 17 du livre des …   Wikipédia en Français

  • Pseudo-Denys l'Aréopagite — Pour les articles homonymes, voir Denys. Le Pseudo Denys l Aréopagite est l’auteur de traités chrétiens de théologie mystique, en grec. Il est l une des sources majeures de la spiritualité chrétienne. C était probablement un moine syrien qui a… …   Wikipédia en Français

  • Pseudo-Denys l'Areopagite — Pseudo Denys l Aréopagite Le Pseudo Denys l Aréopagite est l’auteur de traités chrétiens de théologie mystique, en grec. Il est l une des sources majeures de la spiritualité chrétienne authentique. C était probablement un moine syrien qui a vécu… …   Wikipédia en Français

  • Pseudo-denys l'aréopagite — Le Pseudo Denys l Aréopagite est l’auteur de traités chrétiens de théologie mystique, en grec. Il est l une des sources majeures de la spiritualité chrétienne authentique. C était probablement un moine syrien qui a vécu vers 490. D inspiration… …   Wikipédia en Français

  • Denys — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Denis. Dionysios ou Dionysius, souvent francisé en Denys (du grec ancien Διονύσιος / Dionýsios) est un prénom …   Wikipédia en Français

  • Denys —     Denys the Carthusian     † Catholic Encyclopedia ► Denys the Carthusian     (DENYS VAN LEEUWEN, also LEUW or LIEUWE).     Born in 1402 in that part of the Belgian province of Limburg which was formerly comprised in the county of Hesbaye; died …   Catholic encyclopedia

  • aréopagite — ● aréopagite nom masculin Membre de l Aréopage. Surnom de saint Denys. (Prend une majuscule en ce sens.) ⇒ARÉOPAGITE, subst. masc. ANTIQ. Membre de l aréopage d Athènes, choisi depuis Solon parmi les anciens archontes, et dont l expérience… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.