BOURREAU
    Il semble que ce mot n'aurait point dû souiller un dictionnaire des arts et des sciences; cependant il tient à la jurisprudence et à l'histoire. Nos grands poètes n'ont pas dédaigné de se servir fort souvent de ce mot dans les tragédies; Clytemnestre, dans Iphigénie, dit à Agamemnon:
    Bourreau de votre fille, il ne vous reste enfin
    Que d'en faire à sa mère un horrible festin.
    (Acte IV, scène IV.)
    On emploie gaiement ce mot en comédie: Mercure dit dans l'Amphitryon (acte I, scène II):
    Comment ! bourreau, tu fais des cris !
    Le joueur dit (acte IV, scène XIII):
    .... Que je chante, bourreau !
    Et les Romains se permettaient de dire:
    " Quorsum vadis, carnifex ? "
    Le Dictionnaire encyclopédique, au mot exécuteur, détaille tous les privilèges du bourreau de Paris; mais un auteur nouveau a été plus loin. Dans un roman d'éducation, qui n'est ni celui de Xénophon, ni celui de Télémaque, il prétend que le monarque doit donner sans balancer la fille du bourreau en mariage à l'héritier présomptif de la couronne, si cette fille est bien élevée, et si elle a beaucoup de convenance avec le jeune prince. C'est dommage qu'il n'ait pas stipulé la dot qu'on devait donner à la fille, et les honneurs qu'on devait rendre au père le jour des noces.
    Par convenance on ne pouvait guère pousser plus loin la morale approfondie, les règles nouvelles de l'honnêteté publique, les beaux paradoxes, les maximes divines, dont cet auteur a régalé notre siècle. Il aurait été sans doute par convenance un des garçons... de la noce. Il aurait fait l'épithalame de la princesse, et n'aurait pas manqué de célébrer les hautes oeuvres de son père. C'est pour lors que la nouvelle mariée aurait donné des baisers âcres; car le même écrivain introduit dans un autre roman, intitulé Héloïse, un jeune Suisse qui a gagné dans Paris une de ces maladies qu'on ne nomme pas, et qui dit à sa Suissesse, Garde tes baisers, ils sont trop âcres.
    On ne croira pas un jour que de tels ouvrages aient eu une espèce de vogue. Elle ne ferait pas honneur à notre siècle si elle avait duré. Les pères de famille ont conclu bientôt qu'il n'était pas honnête de marier leurs fils aînés à des filles de bourreau, quelque convenance qu'on pût apercevoir entre le poursuivant et la poursuivie.
    " Est modus in rebus, sunt certi denique fines,
    Quos ultra citraque nequit consistere rectum. "
    (HOR., lib. I, sat. I.)

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bourreau — [ buro ] n. m. • 1319; de bourrer « frapper » 1 ♦ Celui qui exécute les peines corporelles ordonnées par une cour de justice, et spécialement la peine de mort. ⇒ exécuteur. Bourreau qui appliquait autrefois la torture, les supplices. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • bourreau — BOURREAU. s. m. Exécuteur de la haute Justice. Mourir par la main du Bourreau. Mettre ou livrer un criminel entre les mains du Bourreau. Le valet du Bourreau. f♛/b] On dit d Un homme qui se fait payer d avance, qu Il se fait payer enbourreau; et… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bourreau — BOURREAU. s. m. Executeur de la haute justice. Mourir par la main d un bourreau. mettre, ou livrer le criminel entre les mains du bourreau. valet du bourreau. On dit fig. que Le remords de la conscience est un cruel bourreau, pour dire, Que la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bourreau — Le nom est fréquent dans les Deux Sèvres et dans les départements du Centre et de la Loire (37, 41, 49). On peut certes y voir un bourreau, mais il faut plutôt en faire une variante de Bourrel (11, 81, 34), qui semble avoir été un nom de baptême… …   Noms de famille

  • bourreau — Bourreau, m. acut. disyllab. Est l executeur de haute justice, Percussor publica autoritate creatus, qui Iudicis damnatione indictas imperatasque facinorosorum hominum necem publico munere exequitur, Carnufex. Et quand il baille la gehenne,… …   Thresor de la langue françoyse

  • bourreau — BOURREAU: Toujours de père en fils …   Dictionnaire des idées reçues

  • Bourreau — Peine de mort Généralités Mort · Crime capital · Couloir de la mort · Exécution sommaire Détails Exécution : Méthodes d exécution · Ordre d exécution · Bourreau · Dernier repas Liste d œuvres traitant de la peine de mort …   Wikipédia en Français

  • bourreau — (bou rô) s. m. 1°   Celui qui inflige les peines corporelles qu ordonnent les arrêts rendus en matière criminelle. Livré au bourreau. Livre brûlé par le bourreau. •   Faisant passer Photin par les mains d un bourreau, CORN. Pomp. V, 1. •   Va !… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BOURREAU — s. m. Exécuteur des hautes oeuvres, des arrêts rendus en matière criminelle. Ce terme n est pas employé dans la loi pénale actuelle. Mourir par la main du bourreau. Mettre quelqu un entre les mains du bourreau, le livrer au bourreau. Il fut… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BOURREAU — n. m. Celui qui exécute les arrêts rendus par les Cours criminelles et qui condamnent à quelque peine corporelle. Mourir par la main du bourreau. Mettre quelqu’un entre les mains du bourreau, le livrer au bourreau. Il fut marqué par la main du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”