BATAILLON
Ordonnance militaire.
    La quantité d'hommes dont un bataillon a été successivement composé a changé depuis l'impression de l'Encyclopédie; et on changera encore les calculs par lesquels, pour tel nombre donné d'hommes, on doit trouver les côtés du carré, les moyens de faire ce carré plein ou vide, et de faire d'un bataillon un triangle à l'imitation du cuneus des anciens, qui n'était cependant point un triangle. Voilà ce qui est déjà à l'article BATAILLON, dans l'Encyclopédie; et nous n'ajouterons que quelques remarques sur les propriétés ou sur les défauts de cette ordonnance.
    La méthode de ranger les bataillons sur trois hommes de hauteur leur donne, selon plusieurs officiers, un front fort étendu, et des flancs très faibles: le flottement, suite nécessaire de ce grand front, ôte à cette ordonnance les moyens d'avancer légèrement sur l'ennemi; et la faiblesse de ses flancs l'expose à être battu toutes les fois que ses flancs ne sont pas appuyés ou protégés; alors il est obligé de se mettre en carré, et il devient presque immobile: voilà, dit-on, ses défauts.
    Ses avantages, ou plutôt son seul avantage, c'est de donner beaucoup de feu, parce que tous les hommes qui le composent peuvent tirer; mais on croit que cet avantage ne compense pas ses défauts, surtout chez les Français.
    La façon de faire la guerre aujourd'hui est toute différente de ce qu'elle était autrefois. On range une armée en bataille pour être en butte à des milliers de coups de canon; on avance un peu plus ensuite pour donner et recevoir des coups de fusil, et l'armée qui la première s'ennuie de ce tapage a perdu la bataille. L'artillerie française est très bonne, mais le feu de son infanterie est rarement supérieur, et fort souvent inférieur à celui des autres nations. On peut dire avec autant de vérité que la nation française attaque avec la plus grande impétuosité, et qu'il est très difficile de résister à son choc. Le même homme qui ne peut pas souffrir patiemment des coups de canon pendant qu'il est immobile, et qui aura peur même, volera à la batterie, ira avec rage, s'y fera tuer, ou enclouera le canon; c'est ce qu'on a vu plusieurs fois. Tous les grands généraux ont jugé de même des Français. Ce serait augmenter inutilement cet article que de citer des faits connus; on sait que le maréchal de Saxe voulait réduire toutes les affaires à des affaires de poste. Pour cette même raison " les Français l'emporteront sur leurs ennemis, dit Folard, si on les abandonne dessus; mais ils ne valent rien si on fait le contraire. "
    On a prétendu qu'il faudrait croiser la baïonnette avec l'ennemi, et, pour le faire avec plus d'avantage, mettre les bataillons sur un front moins étendu, et en augmenter la profondeur; ses flancs seraient plus sûrs, sa marche plus prompte, et son attaque plus forte. (Cet article est de M. D. P., officier de l'État-major.)
ADDITION.
    Remarquons que l'ordre, la marche, les évolutions des bataillons, tels à peu près qu'on les met aujourd'hui en usage, ont été rétablis en Europe par un homme qui n'était point militaire, par Machiavel, secrétaire de Florence. Bataillons sur trois, sur quatre, sur cinq de hauteur; bataillons marchant à l'ennemi; bataillons carrés pour n'être point entamés après une déroute; bataillons de quatre de profondeur soutenus par d'autres en colonne; bataillons flanqués de cavalerie, tout est de lui. Il apprit à l'Europe l'art de la guerre: on la faisait depuis longtemps, mais on ne la savait pas.
    Le grand-duc voulut que l'auteur de la Mandragore et de Clitie commandât l'exercice à ses troupes selon sa nouvelle méthode. Machiavel s'en donna bien de garde; il ne voulut pas que les officiers et les soldats se moquassent d'un général en manteau noir: les officiers exercèrent les troupes en sa présence, et il se réserva pour le conseil.
    C'est une chose singulière que toutes les qualités qu'il demande dans le choix d'un soldat. Il exige d'abord la gagliardia, et cette gaillardise signifie vigueur alerte; il veut des yeux vifs et assurés dans lesquels il y ait même de la gaieté, le cou nerveux, la poitrine large, le bras musculeux, les flancs arrondis, peu de ventre, les jambes et les pieds secs, tous signes d'agilité et de force.
    Mais il veut surtout que le soldat ait de l'honneur, et veut que ce soit par l'honneur qu'on le mène. " La guerre, dit-il, ne corrompt que trop les moeurs; " et il rappelle le proverbe italien, qui dit: " La guerre forme les voleurs, et la paix leur dresse des potences. "
    Machiavel fait très peu de cas de l'infanterie française; et il faut avouer que jusqu'à la bataille de Rocroi elle a été fort mauvaise. C'était un étrange homme que ce Machiavel; il s'amusait à faire des vers, des comédies, à montrer de son cabinet l'art de se tuer régulièrement, et à enseigner aux princes l'art de se parjurer, d'assassiner et d'empoisonner dans l'occasion: grand art que le pape Alexandre VI et son bâtard César Borgia pratiquaient merveilleusement sans avoir besoin de ces leçons.
    Observons que dans tous les ouvrages de Machiavel, sur tant de différents sujets, il n'y a pas un mot qui rende la vertu aimable, pas un mot qui parte du coeur. C'est une remarque qu'on a faite sur Boileau même. Il est vrai qu'il ne fait pas aimer la vertu, mais il la peint comme nécessaire.

Dictionnaire philosophique de Voltaire. 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bataillon — [ batajɔ̃ ] n. m. • 1543; it. battaglione, augment. de battaglia → bataille 1 ♦ Vx ou littér. Troupe de combattants. ⇒ armée, troupe . Mod. Unité militaire de l infanterie groupant plusieurs compagnies. Bataillon d infanterie, du génie, de… …   Encyclopédie Universelle

  • bataillon — BATAILLON. s. m. Troupe d infanterie de plusieurs centaines d hommes. Bataillon carré. Bataillon rond. Bataillon en bataille. Bataillon en colonne. Bataillon épais, serré. Former un bataillon. Serrer, étendre, rompre, rallier un bataillon. Percer …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bataillon — Bataillon. sub. m. Certain nombre de gens de pied rangez ensemble en ordre propre à combattre. Bataillon carré. bataillon espais, serré. former un bataillon. serrer, estendre, rompre un bataillon. percer, enfoncer, renverser un bataillon. ouvrir… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Bataillon — (fr., spr. Batailjong), eine meist in 3 (bei den Engländern u. Jägern nur in 2) Gliedern gestellte Infanterieabtheilung von 500 bis 1000 Mann (in der österreichischen Armee im Kriege 1200 Mann). Als Maßstab für die Stärke eines B. ist angenommen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • bataillon — Bataillon, m. acut. Diminutif de bataille, Acies, comme le premier bataillon de l armée, ou de l ost, Prima acies, Liu. lib. 22. On disoit anciennement bataille pour bataillon …   Thresor de la langue françoyse

  • Bataillon — Bataillon, Infanterieabtheilung von 600–1200 Mann, aus 4–6 Compagnien bestehend; 3–4 Bataillone bilden ein Regiment; man hat aber auch selbstständige Bataillone von Jägern, Schützen und Grenadieren. Das Bataillon hat seinen Stab und seine Fahne …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bataillon — Sn Truppenabteilung erw. fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. bataillon m., dieses aus it. battaglione m., einem Augmentativum zu it. battaglia f. Schlachttruppe , aus spl. battuālia f. Fechtübungen mit Stöcken , zu spl. battuere… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Bataillon — Bataillon: Die Bezeichnung der militärischen Einheit wurde Ende des 16. Jh.s aus frz. bataillon entlehnt, das seinerseits aus it. battaglione, einer Vergrößerungsform von it. battaglia (= frz. bataille) »Schlacht; Schlachthaufen«, stammt. Voraus… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Bataillon — (franz., spr. tajóng, taljōn), aus meist vier Kompagnien bestehender Verband der Infanterie, Fußartillerie, Pioniere und des Trains, unter dem Befehl eines Stabsoffiziers (Major). Mehrere Bataillone bilden ein Regiment. Die Bezeichnung B. stammt… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bataillon — (frz., spr. ăjohn), Fußtruppe von 600 1000 Mann, aus 4 (Deutschland) bis 6 Kompagnien bestehend. 2 4 B. bilden ein Infanterie oder Fußartillerieregiment, oder als Jäger , Schützen , Pionier , Train , Fußartillerie B. selbständig …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bataillon — Bataillon, Marcel …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”